Tous les articles par Clément Poutot

Appel à contribution : « Pierre Clastres : d’une ethnologie de terrain à une anthropologie du pouvoir »

L’association Anamnèse organise chaque année un colloque visant à mieux faire connaitre le legs des sociologues et anthropologues disparu∙e∙s.  À l’occasion des 40 ans de sa disparition, Anamnèse a décidé de rendre hommage à Pierre Clastres.

Décédé précocement en 1977 à l’âge de 43 ans dans un accident de la route, Pierre Clastres a marqué l’histoire de la discipline anthropologique. Formé dans la tradition structuraliste par Claude Lévi-Strauss lui-même, Pierre Clastres a pris ses distances avec cette tradition en proposant une épistémologie originale et complexe capable de renouveler la discipline.

C’est sous l’impulsion de Lévi-Strauss et d’Alfred Métraux que Clastres va tourner son regard vers les peuples sud-amérindiens. De 1963 à 1968, il se livrera à un travail de terrain d’envergure au Paraguay parmi les Guayaki, les Guarani ou encore les Chulupi. Ses terrains chez les Yanomami du Venezuela puis les Guarani du Brésil lui permettront de recueillir suffisamment de matériaux pour aiguiser ses analyses sur les systèmes de pouvoir et l’organisation politique de ces peuples. La publication de son ouvrage La Société contre l’État (1974), à la fois synthèse théorique de ses observations ethnographiques et contribution majeure à l’anthropologie politique, va bouleverser la discipline. Il y développe une théorie originale dont le projet serait d’inventer une anthropologie du pouvoir, car selon lui la domination politique, dont découle la division entre dominants et dominés, n’a jamais souffert d’une quelconque remise en question en tant qu’elle a toujours été saisie par les théories politiques comme « structure ontologique de la société, comme l’état naturel de l’être social, la division en maîtres et sujets a constamment été pensée comme appartenant à l’essence de toute société réelle ou possible. » (Clastres, 1977). À travers la thèse selon laquelle les sociétés primitives ne sont pas des sociétés sans État, mais dont les structures empêchent l’émergence d’un pouvoir concentré dans un groupe restreint d’individu et sont par conséquent des sociétés contre l’État, c’est un esprit libertaire indéniable qui alimente ses écrits. Une telle réflexion permettra entre autres à l’anthropologie de l’époque de s’émanciper du marxisme évolutionniste hégémonique : les sociétés primitives ne sont plus ancrées dans des phases pré-étatiques ou pré-capitalistes.

À la fois critique du structuralisme et de l’économisme qu’incarnent les analyses marxistes orthodoxes de l’époque (Clastres, 1980), son travail continue d’alimenter les réflexions d’universitaires comme de personnes impliquées dans des mouvements politiques. Son approche particulière qui trouve des continuateurs dans le champ anthropologique français ou américain se pose comme un détour incontournable pour qui prétend produire une pensée sur l’État, le pouvoir, ou encore la guerre.

Ce colloque vise à réaffirmer l’importance des apports de Pierre Clastres, en présentant des travaux revisitant ses recherches ethnologiques, ses réflexions sur la chefferie et l’État, ou en interrogeant ses hypothèses sur la violence. Les communications pourront également s’intéresser aux critiques et aux relectures de Clastres, tant dans le champ de l’anthropologie (Descola, 1988) que dans celui de la philosophie politique (Absensour, 1987).

 

 

 

Nous proposons pour ce colloque trois axes :

1 – Le travail ethnographique et ethnologique de Pierre Clastres : ses méthodes, ses observations, son actualité

Les propositions théoriques de Pierre Clastres sont le fruit d’un travail de terrain d’envergure, d’une immersion prolongée au sein de différents peuples dont découle une compréhension fine de l’exercice politique. Les critiques faites à Clastres sont d’ailleurs souvent tournées vers cette attache au terrain, vers une généralisation difficile de ses thèses sur la chefferie au-delà des sociétés amérindiennes (Cartry, 1977). Le problème se pose alors de la conceptualisation, de la théorie face à l’ethnographie. Le concept de chefferie doit-il se limiter à l’étude des sociétés que Clastres a étudiées, ou peut-on observer et penser d’autres sociétés à partir de cette même économie du pouvoir ?

2 – Théories de la violence et de la guerre

Souvent éclipsées par la question de l’État, les thèses de Clastres concernant la guerre et la violence sont d’un intérêt non négligeable, à la fois car elles ont su offrir une critique du structuralisme qui percevait la guerre comme rupture de l’échange, mais aussi, car elles construisent et soutiennent son anthropologie contre l’État.

3 – L’anthropologie du pouvoir de Pierre Clastres, entre renouveau disciplinaire et appropriations militantes

Si l’anthropologie du pouvoir que Pierre Clastres a su renouveler voir fonder l’anthropologie politique, elle a également connu un écho particulier dans le militantisme libertaire. Il s’agira donc d’interroger à la fois l’épistémologie que propose Clastres tant du point de vue scientifique que militant. Que suppose une anthropologie anarchiste qui assume sa normativité ?

Dans ces trois axes, deux types de communications sont attendues :

  • Les communications pourront s’attacher à l’histoire de Pierre Clastres, à sa pensée, ses différents travaux, ses critiques.
  • Les communications présenteront des travaux sur des objets contemporains s’appuyant sur les apports des outils et concepts clastriens.

Bibliographie

Abensour, Miguel (dir.), Pierre Clastres et l’esprit des lois sauvages, Paris, Éditions du Seuil, 1987.

Cartry, Michel, « Pierre Clastres », in École Pratiques des Hautes Etudes : section des sciences religieuses, Annuaire, Tome 85, 1976-1977, p.35-45.

Clastres, Pierre, Chroniques des Indiens Guayaki. Ce que savent les Achés, Paris, Plon, coll. « Terre Humaine », 19

Clastres, Pierre, La Société contre l’État, Paris, Les Éditions de Minuit, 1974.

Clastres, Pierre, « Le retour des Lumières », in Revue française et science politique, vol.27, n°1, 1977, p.22-29.

Clastres, Pierre, « Les marxistes et leur anthropologie », in Recherches en Anthropologie politique, Paris, 1980

Descola, Philippe, « La chefferie amérindienne dans l’anthropologie politique », in Revue française de science politique, vol.38, n°5, 1988, p.818-827.

MODALITÉS DE SOUMISSION

Le colloque se tiendra à l’IMEC et à l’Université de Caen Normandie les 25, 26 et 27 octobre 2017.

Les communications, en français ou en anglais, feront l’objet d’une présentation orale de 30 minutes, suivie d’un débat.

Les propositions de communication doivent faire entre 500 et 1000 mots, en français ou en anglais, et comporter les éléments suivants :

  • la problématique et le plan de l’intervention ;
  • nom et prénom, coordonnées électroniques, téléphoniques ;
  • statut professionnel, institution de rattachement de l’auteur∙e.

Les propositions de communication sont à envoyer avant le 2 avril 2017 aux deux adresses suivantes : clement.poutot@unicaen.fr et pierre-alexandre.delorme@unicaen.fr.

 

Organisation :

Delorme, Pierre-Alexandre, doctorant en sociologie, CERReV

Poutot, Clément, docteur en sociologie, CERReV

Corbin, Stéphane, maître de conférences en sociologie, CERReV

Catalogue

Depuis 2005, l’association Anamnèse propose chaque année de se retrouver autour d’un∙e auteur∙e (ou d’un groupe d’auteur∙e∙s) afin de transmettre son héritage, sa mémoire et la permanence de sa pensée.

Cette volonté s’est en premier lieu traduite par la réédition de textes et d’ouvrages ainsi que par l’organisation de colloques qui donnent lieu à des publications de ces travaux collectifs.

Aujourd’hui, ce travail se prolonge sous forme d’une collection Anamnèse aux éditions du Bord de l’Eau et se décline sous trois types d’ouvrages : études sur auteur∙e∙s, travaux d’introduction à la pensée d’auteur∙e∙s et, rééditions et publications d’inédits.

Cette démarche est une modeste contribution au travail de mémoire qui exprime notre volonté de rappeler ou d’actualiser des pensées qui résonnent avec le présent, de se retrouver autour de noms qui ont forgé l’histoire des sciences humaines.

Rééditions

Gurvitch Georges, Écrits russes, L’Harmattan, 2006 (Présentés et traduits par Papilloud Christian & Rol Cécile).

Gurvitch Georges, Écrits allemands – 1, L’Harmattan, 2006 (Présentés et traduits par Papilloud Christian & Rol Cécile).

Gurvitch Georges, Écrits allemands – 2, L’Harmattan, 2006 (Présentés et traduits par Papilloud Christian & Rol Cécile).

Gurvitch Georges, Écrits allemands – 3, L’Harmattan, 2006 (Présentés et traduits par Papilloud Christian & Rol Cécile).

Lévy-Bruhl Lucien, Correspondance de John Stuart Mill et d’Auguste Comte, L’Harmattan, 2007.

Bouglé Célestin, Solidarisme et liberalisme, L’Harmattan, 2009.

Études sur auteur∙e∙s

Papillioud Christian (dir.), Georges Gurvitch, L’Harmattan, 2005.

Ravelet Claude (dir.), Lucien Lévy-Bruhl, L’Harmattan, 2006.

Ravelet Claude (dir.), Trois figures de l’école durkheimienne, L’Harmattan, 2007.

Ravelet Claude (dir.), Henri Desroche, L’Harmattan, 2008.

Ravelet Claude & Swinger Pierre (dir.), Trois linguistes (trop) oublies, L’Harmattan, 2009.

Ferrette Jean (dir.), Lucien Goldmann, L’Harmattan, 2010.

Ferrette Jean (dir.), Les Sociologues sous Vichy, L’Harmattan, 2011.

Poutot Clément (dir.), Le Collège de sociologie, L’Harmattan, 2012.

Ferrette Jean (dir.), Sociologues et anthropologues belges disparus, L’Harmattan, 2014.

Delorme Pierre-Alexandre, Le Roulley Simon, Poutot Clément & Ravelet Claude (dir.), Jean Duvignaud, L’Harmattan, 2014.

Notices biographiques

Petite anthologie des auteurs oubliés, vol. 1, autoédition, 2005.

Petite anthologie des auteurs oubliés, vol. 2, autoédition, 2008.

Petite anthologie des auteurs oubliés, vol. 3, autoédition, 2013.

 

ANAMNESE n° 7

 a7    Coordonné par Jean FERRETTE

SOMMAIRE

Jean FERRETTE : La sociologie sous Vichy : rupture ou continuité ? Retour sur un impensé historique
Cécilia BENEVIDES DOS SANTOS : Marcel Granet, Georges Dumézil, l’École Pratique des Hautes Études : situation d’une recherche pendant les années noires
Jean-Paul GRÉMY : Enquêtes sociales et sondages politiques sous l’occupation
Jean-Paul CALLÈDE : L’enseignement de la sociologie à la Faculté des lettres de Bordeaux (1930-1946)
Nicolas SIMON : Marcel Mauss, un sociologue dans la tourmente
Catherine PEYRARD : Le point aveugle de la construction de la sociologie du travail au sortir de la seconde guerre mondiale
Raymond POLIN : La sociologie française pendant la guerre
Franck DUBOSC : Le présupposé vertuiste de l’existence d’une race française


ANAMNESE n° 6

  Coordonné par Jean FERRETTE

SOMMAIRE

Annie GOLDMANN : Présentation du “Dialogue dans un buffet de gare” de Lucien Goldmann
Bruno PEQUIGNOT : Lucien Goldmann et Karl Marx : la question des arts en sociologie
Michael LÖWY : Lucien Goldmann, marxiste pascalien
Jacques LEENHARDT : Actualité de Goldmann : l’anthropologie paradoxale
Jean FERRETTE : Les (més)aventures de la réification
Razmig KEUCHEYAN, Laurent TESSIER : Le concept d’homologie de Lucien Goldmann à aujourd’hui. Questions épistémologiques
Clément POUTOT : Goldmann, Lukács, Girard : De l’interrogation sur la forme romanesque au sujet de la création
Daglind SONOLET : Le Concept de structure significative
Gérard NAMER : Structuralisme et vision du monde chez Lucien Goldmann
Florian PENNANECH : Lucien Goldmann et la Nouvelle Critique
Geneviève MOUILLAUD-FRAISSE : Lucien Goldmann dans les années 60 : l’intelligence des paradoxes
Rajah ABDELAZIZ : La critique de la catégorie cognitive de la totalité de L. Goldmann comme catégorie réifiée, par Pierre Zima
Mitchell COHEN : Le pari de Lucien Goldmann. Tragédie, dialectiques et un dieu caché
Robert SAYRE : Goldmann et le réalisme

 


ANAMNESE n° 5

a5

SOMMAIRE

Claude RAVELET & Pierre SWIGGERS : Introduction
Jean-Claude MULLER : La place de Meillet, Brunot et Lévi dans le paysage scientifique européen

ANTOINE MEILLET

Pierre SWIGGERS : Antoine Meillet et sa visée de la linguistique générale
Marius & Marina SALA, Stefan COLCERIU : Antoine Meillet, le maître de nos maîtres
Francis GANDON : Meillet, confident de Saussure anagrammatiste : un indo-européen paradoxal
André ROUSSEAU : Louis Duveau et Antoine Meillet
Jean-François BERT : Histoire des mots et sociologie du langage : Meillet, Cohen et Haudricourt

SYLVAIN LÉVI

Jean LOICQ : Sylvain Lévi entre Orient et Occident
Françoise BADER : Sylvain Lévi du Séminaire israélite (1883) à Rabindranath Tagore (1938) autour d’E. Benveniste

FERDINAND BRUNOT

Jochen HAFNER : F. Brunot : l’homme, l’œuvre… et l’oubli
Claude CHOLEY : Les voyages de Ferdinand Brunot
Jean-Claude CHEVALIER : Brunot et la linguistique
Jacques FRANÇOIS & Laurent GOSSELIN : F. Brunot, un aspectologue méconnu

TEXTES

Pierre SWIGGERS & Claude RAVELET : Histoire des langues, histoire des sociétés, histoire des religions, histoire de l’humanité. Textes de Brunot, Lévi et Meillet
Ferdinand BRUNOT : Linguistique et histoire [1924]
Sylvain LÉVI : Religions universelles et religions particulières [1928]
Antoine MEILLET : Linguistique et anthropologie 1933]

Édité par L’Harmattan
(prix : 27 €)


ANAMNESE n° 4

a4

 

SOMMAIRE


Claude RAVELET : Introduction

L’HOMME ET L’ŒUVRE
Philippe TROUVÉ : Quatre anticipations d’Henri Desroche
Pierre-Frédéric LOUBET : La personne, la pensée d’Henri Desroche

L’HOMME ET SES RÉSEAUX
Maurice PARODI : D’UCI en UCE
Gérard PIGAULT : Le réseau international des Hautes Études des pratiques sociales : ses extensions et ses solidarités
Jacques PALARD : Henri Desroche et le Québec
Michel THIOLLENT : La présence d’Henri Desroche au Brésil

ÉCONOMIE SOCIALE
Jacques PRADES : Les coopératives de consommation françaises à l’épreuve du temps
Xabier ITÇAINA : L’utopie pratiquée : pour une relecture des expériences coopératives basques à la lumière d’Henri Desroche
Maxime QUIJOUX : Autogestion et appropriation du travail par les classes populaires en Argentine

UTOPIE ET RELIGION
Anne-Claude HINAULT : De l’utopie dans les organisations productives ?
Paul-Henri STAHL : L’élimination de la social-démocratie roumaine. Du rêve utopique au mensonge politique
Thierry MATHÉ : Henri Desroche et les communautés religieuses déterritorialisées

ÉDUCATION ET MAÏEUTIQUE
Guy AVANZINI : Henri Desroche, pionnier de l’éducation des adultes
Christophe VANDERNOTTE : Former des praticiens à l’accompagnement individuel par la recherche-action
Christian HERMELIN : Maïeutique et savoirs d’acteurs chez Henri Desroche
Davide LAGO : La pensée éducationnelle d’Henri Desroche et sa retombée possible en Italie

ANNEXES
Bibliographie d’Henri Desroche


 

ANAMNESE n° 3

 

3 FIGURES DE L’ÉCOLE DURKHEIMIENNE
C. BOUGLÉ, G. DAVY & P. FAUCONNET
ANAMNESE n° 3, 2007, 298 p. Prix : 28,50 €
A commander à L’Harmattan

AU SOMMAIRE :

L’École durkheimienne :

 

Claude JAVEAU Genèse et essor de l’École durkheimienne
Marcel FOURNIER Bouglé, Fauconnet et Davy : Trois professeurs chez les Durkheimiens
Hervé TERRAL Les manuels de sociologie dans les écoles normales d’instituteurs (1920-1940)
Jean-François BERT Les correspondances : un objet pour l’histoire de l’École française de sociologie

Célestin BOUGLÉ :

 

Sébastien MOSBAH-NATANSON La vocation sociologique de Célestin Bouglé
Alain POLICAR Entre sociologie et philosophie : l’originalité de la pensée de Célestin Bouglé
Salvador JUAN L’institutionnalisme durkheimien de Célestin Bouglé
Jean Macaire MUNZELE MUNZIMI Célestin Bouglé : à propos des idées égalitaires
Jean-Paul LAURENS Célestin Bouglé : les années montpelliéraines
Jean-François BERT La correspondance Mauss/Bouglé
Claude RAVELET Biographie et bibliographie de Bouglé

Georges DAVY :

Mikhaïl ANTONOV Le fait social dans la doctrine intégrative de Georges Davy
Stéphane CORBIN Georges Davy, le dernier des durkheimiens
Louis MOREAU DE BELLAING Georges Davy : Potlatch et contrat
Jean-François BERT La correspondance Mauss/Davy
Claude RAVELET Biographie et bibliographie de Davy

Paul FAUCONNET :

Pierre-Jean SIMON Paul Fauconnet, l’oublié des oubliés
Philippe COMBESSIE Paul Fauconnet et l’imputation pénale de la responsabilité
Jean-François BERT La correspondance Mauss/Fauconnet
Claude RAVELET Biographie et bibliographie de Fauconnet

Choix de textes :

Célestin BOUGLÉ Préface à Sociologie et philosophie (Durkheim) [1924]
L’histoire explicative et la sociologie [1899]
Qu’est-ce que la sociologie ? [1921]
Georges DAVY Compte-rendu de M. Hauriou & de O. Spann [1923]
Paul FAUCONNET Compte-rendu de L’opinion et la foule (G. Tarde) [1900]

 

ANAMNESE n° 2

LUCIEN LÉVY-BRUHL
ANAMNESE n° 2, 2006, 282 p.

Contributions de :

Claude RAVELET Introduction
Claude RIVIERE Lucien Lévy-Bruhl. Plaidoyer pour une réhabilitation
Jean POIRIER Lévy-Bruhl, Lévi-Strauss et la pensée sauvage
René TOULEMONT La mentalité primitive selon Lévy-Bruhl
Louis MOREAU DE BELLAING A propos des Carnets de Lévy-Bruhl (1949)
Roger BASTIDE Les Carnets de Lévy-Bruhl
Anita BEDNARZ Participation, expérience mystique et catégorie affective du surnaturel dans la pensée de Lévy-Bruhl
Frederick KECK De la responsabilité subjective à la participation collective : hypothèses sur l’unité de la pensée de Lévy-Bruhl
Gustavo PIS-DIEZ PRETTI Los hombres que son pajaros. El encuentro con el otro en Lévy-Bruhl
Jean-Philippe D’INTRONO Lectures croisées de Lévy-Bruhl en sciences humaines et sociales de Marcel Mauss à R. Boudon
Dominique GUEDJ La lecture de l’oeuvre de Lévy-Bruhl par Benjamin Fondane
Stéphane HAMPARTZOUMIAN Actualisation de la notion de participation
Jean Macaire MUNZELE MUNZIMI Interaction du monde visible et invisible chez les Bantu : cas du culte des ancêtres chez les Ambuun
Anita BEDNARZ Biographie et bibliographie

+ 3 textes de Lévy-Bruhl


 

ANAMNESE n° 1: GEORGES GURVITCH

 

GEORGES GURVITCH
ANAMNESE n° 1, 2006, 202 p.

Contributions de :

Christian PAPILLOUD Introduction
Pierre-Jean SIMON Georges Gurvitch et l’histoire de la sociologie
Michaël ANTONOV Gurvitch et l’influence russe
Cécile ROL Fichtes System der konkreten Ethik, ou l’histoire d’un mythe
Louis MOREAU DE BELLAING L’oeuvre de Georges Gurvitch entre 1932 et 1944
Jean-Christophe MARCEL Gurvitch et la reconstruction de la sociologie française
Françoise REUMAUX De quelques problèmes de sociologie de la connaissance soulevés par Gurvitch
Francis GUÉRIN La communauté chez Georges Gurvitch comme révélateur d’une pensée originale jusqu’à la marginalité
Francis FARUGGIA Gurvitch et la question des “cadres sociaux de la connaissance”
Jean Macaire MUNZELE MUNZIMI Une réflexion sur la sociologie en profondeur
Gilberto FREYRE Mon ami Gurvitch

+ lettres de Gurvitch à Roger Bastide, présentées par Claude RAVELET


[gview file=”http://anamneseshs.fr/wp-content/uploads/2013/10/Gurvitsh-Georges.pdf”]

ANAMNESE n° 0, vol. 2

Anthologie des auteurs oubliés vol. 2

a0_2

ANAMNESE n° 0, vol. 2, 2008, 200 p. Prix : 20 €
A commander à Anamnese
14 rue des Bois
27800 St Paul-de-Fourques

SOMMAIRE :

Petit dictionnaire des auteurs en sciences sociales
+ Présentation de :
Ferdinand BRUNOT
Marcel DÉAT
Georges DEVEREUX
Marcel GRIAULE
André Georges HAUDRICOURT
Pierre JANET
Frédéric LE PLAY
Jules LEQUIER
Sylvain LÉVI
Antoine MEILLET
Georges PALANTE
Paul RIVET
Gabriel TARDE
Dominique ZAHAN


 

ANAMNESE n° 0, vol. 1

ANAMNESE n° 0, vol. 1
Mai 2005, 256 p. Prix : 15 €
A commander à Anamnese, 14 rue des Bois
27800 St Paul-de-Fourques

a0_1

 

SOMMAIRE

Présentation (Claude Ravelet)
Célestin BOUGLÉ (Salvador Juan)
Roger CAILLOIS (Stephan Moebius)
Georges DAVY (Christian Papilloud)
Henri DESROCHE (Claude Ravelet)
Paul DIEL (Jeanine Solotareff)
Paul FAUCONNET (Thierry Tirbois)
Alfred FOUILLÉE (Franck Dubost)
Pierre FRANCASTEL (David Ledent)
Lucien GOLDMANN (Roger Bastide & Jean Ferrette)
Georges GURVITCH (Christian Papilloud & Cécile Rol)
Jean-Marie GUYAU (Franck Dubost)
Maurice HALBWACHS (Christian Papilloud)
Robert HERTZ (Christian Papilloud)
Jean IZOULET-LABATIÈRE (Hervé Terral)
Paul LAPIE (Hervé Terral)
Michel LEIRIS (Stephan Moebius)
Lucien LÉVY-BRUHL (Claude Rivière)
Adolphe QUÉTELET (Bruno Péquignot)
Auguste STOEBER (Pierre Erny)
Arnold VAN GENNEP (Stephan Moebius)


 

Rééditions BOUGLÉ

Ouvrages disponibles :

Célestin BOUGLÉ : Solidarisme et libéralisme, L’Harmattan, 2009, 274 p.

 

bord de l'eau

Célestin BOUGLÉ : Les idées égalitaires [1899], éd. Le Bord de l’Eau, 2007, 300 p.

également toujours disponible :

Célestin BOUGLÉ : Essais sur le régime des castes, PUF, “Quadrige”, n° 158, 1993, 232 p.

Émile DURKHEIM & Célestin BOUGLÉ : Sociologie et philosophie, PUF, “Quadrige”, 2004, 142 p.

 
Livres téléchargeables gratuitement sur le site canadien de l’université de Chicoutimi :

(cliquez sur TÉLÉCHARGER pour vous mettre en contact avec le site)

La démocratie devant la science, Alcan, 1904.—————— Télécharger
Essais sur le régime des castes, Paris, Alcan, 1908.————- Télécharger
Qu’est-ce que l’esprit français ? (en coll.), Garnier, 1920.—– Télécharger
Leçons de sociologie sur l’évolution des valeurs, Colin, 1922. Télécharger
Qu’est-ce que la sociologie ?, Alcan, 1925.———————– Télécharger
Bilan de la sociologie française contemporaine, Alcan, 1935. Télécharger
De la sociologie à l’action sociale : pacifisme, féminisme, coopération, Alcan, 1931.— Télécharger
Socialismes français : du socialisme utopique à la démocratie industrielle, Colin, 1932. Télécharger

 


Rééditions LÉVY-BRUHL

LÉVY-BRUHL

rééditions

Ouvrages de Lucien LÉVY-BRUHL disponibles en librairie :

– L’âme primitive, PUF, “Quadrige”, 1996, 451 p.

Primitifs, éd. Anabet, 2007, 1083 p.
(La mentalité primitive + l’âme primitive
+ la mythologie primitive)

Carnets, introduction de Bruno Karsenti, PUF, “Quadrige”, 1998, 320 p.

Correspondance de John Stuart Mill et d’Auguste Comte, L’Harmattan, 2007, 566 p.